Carnet / Nominations

Partager sur :
Vue 298 fois
13 novembre 2023
Jérôme PARTOS Ingénieur Paris Grignon (1976)

Portrait - Jérôme Partos (PG 76), l’Agro qui soutient les start-ups à impact positif avec le Fonds Shinju pour les générations futures.

 

Jérôme Partos (PG 76), l’Agro qui soutient les start-ups à impact positif avec le Fonds Shinju pour les générations futures.

 

Sorti de l’Agro en 1979, Jérôme Partos réalise une thèse sur la méthanisation des pailles au CNRS de Marseille. Il consacre ensuite 8 ans de sa carrière au traitement des eaux en France puis au Japon, son pays d’adoption depuis plus de 40 ans. Il s’est spécialisé dans le développement de marchés en important notamment dans le pays du Soleil levant, les premiers produits bio. Sa vision entrepreneuriale et son engagement bénévole en faveur de la durabilité environnementale ont marqué son parcours professionnel et inspiré la création du Fonds Shinju.

Ce fonds d’investissement sans but lucratif, créé en 2022, en associant AgroParisTech à la Fondation pour les Générations Futures (de Namur en Belgique), a pour mission de soutenir les start-ups innovantes qui sont actives dans les domaines de l’alimentation, l’agriculture, la foresterie, la biotech et qui démontrent un potentiel élevé d’impact positif sur l’environnement dans une approche à 360° des enjeux de soutenabilité.

Le nom "Shinju," emprunté au japonais et signifiant "perle," symbolise l'idée d'un précieux coup de pouce pour les entreprises en phase d’amorçage cherchant à résoudre des problématiques environnementales.

 

Shinju, un fonds atypique et innovant :

Ce fonds fait bénéficier aux porteuses ou porteurs de projet, d’un financement d’amorçage (jusqu’à 50 000€) sous forme de prêts subordonnés, sans demande de garantie.

L'un des atouts majeurs du Fonds Shinju est la qualité exceptionnelle de son jury. Ce groupe d'experts, composé de membres à la fois expérimentés et diversifiés, examine chaque candidature de manière rigoureuse. Ainsi, le jury ne se contente pas de soutenir financièrement les projets. Grâce au partage d’expérience, à la mise en réseau, à la qualité du processus de sélection et à la constitution de son jury, ce fonds joue un rôle essentiel dans la validation de la viabilité scientifique, technique et commerciale des initiatives présentées, garantissant ainsi que seuls les projets les plus prometteurs obtiennent un financement. Les millions d’euros levés par ces start-ups soutenues témoignent de la valorisation que ce fonds peut offrir.

Pour soutenir la durabilité et le caractère vertueux du système Shinju, les start-ups sélectionnées s’engagent dans une démarche philanthropique. En effet, au-delà du remboursement de leur prêt, si leur santé économique le permet, elles alimentent le fonds Shinju en retour pour encourager le développement durable à 360°, au-delà de leur solution, dans une vision systémique et de bienveillance dans ce secteur.

 

Les partenaires du fonds Shinju :

Le fonds Shinju est hébergé par la Fondation pour les Générations Futures qui dispose d’un fonds similaire qui couvre quant à lui des préoccupations sociétales. Fort de son expérience de membre du jury de ce fonds belge et étant issus de l’Agro, c’est donc naturellement que vient à Jérôme, l’idée d’initier en France, un fonds franco-belge destiné à soutenir les entreprises engagées dans des initiatives liées aux enjeux environnementaux.

Le fonds Shinju s’est associé à AgroParisTech, lui apportant ainsi de multiples compétences dans le jury, et également un réseau étendu et une filière d’émergence de projets. Grégoire Burgé, en qualité de directeur adjoint de la recherche, de l’innovation et du transfert technologique à AgroParisTech, est la cheville ouvrière du fonds coté AgroParisTech.  (Lire l’interview de Grégoire Burgé).

Michel Boucly (PG 76), camarade de promo de Jérôme et ancien Directeur Général Délégué du Groupe Avril, a rejoint l’aventure en tant président du jury.

Jérôme Partos et cette belle équipe franco-belge ont créé un modèle qui encourage un véritable engagement en faveur de la durabilité environnementale grâce à un système vertueux nourrit par une communauté d'entrepreneurs engagés, qui œuvrent pour un changement systémique.

 

Les prochaines étapes :

 

Deux jurys se sont déjà tenus, le 3 février 2023 et le 25 septembre dernier et ont permis d’accompagner 6 start-ups à impact. La prochaine session aura lieu fin septembre/début octobre 2024, et le formulaire de candidature devrait être disponible en février 2024.

Le fonds Shinju se positionne comme un catalyseur de changement. Pour faire grandir ce fonds, l’intelligence collective et la co-construction sont mobilisées. Ainsi, en tant qu’alumni, si cette initiative vous inspire, sachez que la porte est ouverte pour candidater en tant que porteur de projet, contribuer en tant que mécène, ou pour participer à l’analyse des dossiers de candidature. Toutes bonnes volontés ou idées qui pourraient polir la perle Shinju et la placer comme un acteur significatif de la promotion de l’entrepreneuriat éco-responsable dans le monde francophone est la bienvenue !

 



Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce