Carnet

© Jean Coubard Photographe
Partager sur :
Vue 481 fois
15 mars 2024
Anne PAULHE MASSOL Ingénieur Paris Grignon (1994)

Portrait - "De l'Agro à l'Agriculture entrepreneuriale"

Quel est votre parcours ?

Je suis rentrée à l’Agro en 1994 et je suis donc devenue ingénieure à la suite de mes années à AgroParisTech. A l’âge de 40 ans, pour pouvoir évoluer professionnellement, j’ai complété cette formation initiale par un Master en Stratégie, Gestion et Finances d’Entreprise.

Au début de ma carrière professionnelle, j’ai travaillé pendant 3 ans à la Chambre d’Agriculture de l’Aveyron, puis 1 an au sein de l’Interprofession de l’Agriculture Biologique en Aquitaine. En 2002, j'ai intégré le groupe Coopératif Agricole Arterris. Dans cette entreprise, j’ai évolué à plusieurs reprises et pendant près de 10 ans, j'ai dirigé une des filiales du groupe, Arterris Innovation.

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans l’entreprenariat ?

Passionnée d'agriculture, je me suis installée agricultrice en 2020, à Saint-Sulpice sur Lèze en Haute-Garonne, en Occitanie. J'ai quitté mon emploi salarié fin 2021. J'ai démarré, début 2023, plusieurs activités agritouristiques.

Je suis passionnée de cuisine depuis 18 ans. J’adore mettre en valeur les produits de saison et de qualité et les sublimer avec les bons accords mets et vins.

J'ai osé l'agriculture ! J'exploite 8 ha de surface agricole en propriété, avec une production agroforestière innovante haut de gamme : un verger à champignons bio, pâturé par un troupeau de brebis allaitantes. J'ai planté 2600 pins mycorhizés pour produire 2 champignons hautement comestibles, le lactaire délicieux et le lactaire sanguin. Ce verger, totalement enherbé, est éco-entretenu par des brebis Tarasconnaises pour la production d'un agneau savoureux. J'ai également un grand potager sur le Domaine. Tous les produits de ma ferme sont valorisés à ma ferme auberge et à ma table d'hôtes.

Quel est le concept du Domaine d’Escons ?

Je réalise plusieurs activités d'accueil à la ferme.

Ma maison d'hôtes comprend 4 chambres haut de gamme, avec 11 couchages au total. Mes clients peuvent profiter d'un grand espace de détente extérieur (piscine, jacuzzi, terrasses, solarium, chemins de balades, terrain de pétanque...).

Pour les repas de la table d’hôtes et de la ferme auberge, je cuisine tout entièrement maison avec les produits de ma ferme en priorité, des produits fermiers et artisanaux locaux, et des produits de coopératives agricoles régionales. Je travaille en circuits courts.

J'accueille des petits séminaires sur une journée ou plusieurs jours avec une salle de réunion pour 12 personnes.

 

Pouvez-vous nous parler du Prix Femmes de Food ?

J’ai candidaté au Prix Femmes de Food car ce prix est en phase avec mes valeurs et ma stratégie d’entreprise :

  • La place des femmes dans l’entreprise et plus particulièrement dans l’entreprenariat
  • La prise en compte des 3 piliers du développement durable
  • La considération de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Je suis très heureuse d’être parmi les finalistes !

Anne nous partage qu’elle a gagné le Grand Prix du Jury de ce concours ! Toutes nos félicitations !

Quel serait votre mot de la fin ?

Pour conclure, je suis vraiment fière d’être Ingénieure AgroParisTech, grande école prestigieuse. J’en ai toujours parlé tout au long de mon parcours professionnel et j’en parle encore aujourd’hui. Cela m’apporte beaucoup de légitimité dans mes activités professionnelles.

Je garde un très bon souvenir de mes études dans cette belle école, « Rue Claude Bernard », dans le 5ème, un bel endroit du Quartier Latin !

Propos recueillis par Lucie Maquet, chargée de communication et animation de réseau @AgroParisTech Alumni



Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce