Carnet

marc batty
Vue 791 fois
25 janvier 2021
Marc BATTY Ingénieur Paris Grignon (1996)

Portrait - De la ferme d'élevage de poisson à la création de Dataiku et de Fermes en vie

Marc Batty - PG96

 

Comment suis-je arrivé à l’Agro ?

En 1988, à la bibliothèque de mon collège, je découvre le métier d’ingénieur agronome.  Je mets fin à une angoisse bien connue de tous : comment répondre à la question « que veux-tu faire dans la vie » ? Au fil des ans, ce métier s’affirme comme une évidence pour concilier des études scientifiques et ma passion pour les poissons. 

Après une prépa Bio à Montaigne (Bordeaux), j’entre à l’Agro en 1996 après avoir hésité à rejoindre Rennes pour sa spé “halieutique”. J’opte pour une spécialisation “Zootechnique et filière des produits animaux”, avec une option Aquaculture, fidèle à mon envie initiale.

Mes stages et autres travaux d’études sont tous tournés vers l’aquaculture : ouvrier sur une ferme de truites arc-en-ciel dans le sud-ouest de la France, ingénieur d’étude statistiques chez un fabricant d’aliment saumon en Ecosse et enfin ingénieur R&D chez Aquanord, la plus grande ferme d’élevage de bars et de daurades de l’époque, dans le Nord de la France. Aquanord m’embauchera à l’issue de mon stage, le dernier jour, sans préavis, mais quelle joie de concrétiser enfin mon rêve !

 

Agro geek ?

En 2001, après 2 ans chez Aquanord, je vois peu de débouchés et le contexte est plutôt tendu entre la “prod” et la “R&D”. Je regarde autour de moi et cherche un travail dans la continuité (chez un fabricant d’aliment notamment) mais c’est l’informatique qui m’embarque finalement. Mon autre passion n’est autre que l’informatique et le code et j’en fais déjà beaucoup dans mon métier d’ingénieur aquacole alors pourquoi pas...

J’y passerai les 18 années suivantes !

Entre 2012 et 2019 j’ai la chance de créer et développer Dataiku, un éditeur de logiciels de Data Science et d’IA, devenu entre-temps un des leaders mondiaux. Une sacrée aventure de passer de 4 à plusieurs centaines d’employés et des bureaux partout dans le monde en quelques années. L’agro mène donc à tout !

 

Quand tout bascule !

En 2019, je suis à New York, depuis près de 2 ans, et je me réveille. Crise de la quarantaine en poche, “jeune” papa depuis 3 ans, et atterré par les rapports du GIEC et autres révélations scientifiques toutes plus catastrophiques les unes que les autres...

Difficile décision : je décide de quitter Dataiku et de trouver une prochaine aventure qui me permettra de m’investir au plus près des enjeux du moment. Après plusieurs mois de discussions et de rencontres, je croise le chemin de Simon Bestel (PG96) également, et nous décidons de lancer Fermes En ViE pour accompagner la transition agroécologique en France, en créant des fermes diversifiées et collaboratives. Je consacre en parallèle du temps à des startups à impact social et environnemental et investis en tant que Business Angel afin de les aider dans les premiers stades de leur développement.

 

En quoi l’agro m’a-t-il aidé dans ce cheminement ?

J’ai des souvenirs épiques de travaux de groupe à modéliser, en 1998, la conversion en Bio de la Bergerie Nationale de Rambouillet. Ou de faire ma première traite, seul dans les Hautes Pyrénées, d’un petit troupeau de Holstein. L’Agro m’a appris à appréhender la complexité des systèmes vivants et m’a montré que tout était possible. Je me sers de ces expériences et enseignements tous les jours depuis (même si, soyons honnêtes, il y a eu quelques impasses sur les amphis en 96 ;)

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce