Carnet

Vue 120 fois
05 février 2021
Pierre PAVEC Ingénieur Intégré ENGREF (1968)

Décès - Décès Pierre PAVEC (ENGREF 68, IC. GREF)

Nous apprenons le décès de Pierre PAVEC ( ENITRTS ,ENGREF 68, IC. GREF), survenu le 31 janvier 2021.



1 Commentaire

Dominique DANGUY DES DESERTS Ingénieur Paris (1966)
Il y a 23 jours
Nous reproduisons ci-après un extrait de l'intervention de Pierre Le Bodo, qui fut son adjoint à la mairie et président de l'agglo, aux obsèques de Pierre Pavec dont les 18 années comme maire de Vannes, qu'il marqua de son action, ne doivent pas faire oublier qu'il était ingénieur du GREF.
Jean-Paul Vellaud (INA60), Dominique Danguy des Déserts (INA66)

Il est courant d'identifier un élu suivant son appartenance politique. Pierre Pavec était un démocrate chrétien, humaniste, modéré et européen dans l'âme. En résumé un « centriste ».
Inutile pour lui de le proclamer, il le vivait tout simplement. Il incarnait une ligne politique en complète adéquation avec ce qu'attendaient les Vannetais pour gérer et gouverner dans la durée.
Après un mandat d'observation et d'analyse, Pierre fut élu Maire en 1983 puis réélu en 1989 et 1995. Travailleur acharné, sa connaissance des dossiers, son sens de l'écoute, sa volonté de faire partager sa vision d'avenir, sa rigueur intellectuelle et morale appelaient au respect.
Son autorité s'imposait naturellement. Sa sérénité donnait confiance et son sens aigu de l'intérêt général primait sur toute autre considération.
Il pouvait être exigeant avec ses colistiers comme il l'était pour lui-même et ne tolérait guère les écarts de comportements et de propos considérant qu'un élu devait être exemplaire en toutes circonstances, respectable et digne. En un mot il devait mériter son statut, peu importe sa sensibilité politique.
C'est sous l'impulsion de Pierre que la Ville a gagné en dynamisme et fut classée, à plusieurs reprises, au 1er rang des villes françaises de sa catégorie pour son attractivité. Comme il aimait à le répéter « Tout est dans l'Equilibre » signifiant ainsi que tous les vannetais selon leur activité, leur âge, leur situation, devaient bénéficier solidairement de la croissance économique de leur ville en mettant notamment l'accent sur la formation et l'emploi.
Il se définissait lui-même comme « Héritier et Bâtisseur », Passeur de relais en préparant l'avenir.
Les réalisations municipales, à son actif, sont très nombreuses. Il était notamment fier de la création de l'Université Bretagne Sud, l'UBS obtenue par sa ténacité avec la complicité du Maire de Lorient, faisant « Fi » des appartenances politiques. C'est avec le même esprit que, présidant pendant 25 ans, aux destinées du Centre Hospitalier Bretagne Atlantique, devenu sous ses mandats un équipement de 1er plan, il entreprit la fusion avec l'Hôpital d'Auray avec pour interlocuteur le Maire d'Auray qui ne partageait pas la même philosophie politique. Mais pour Pierre Pavec c'était « Toujours et toujours l'intérêt général d'abord ».
Pierre Pavec fut également le premier président de la communauté d'Agglomération de 1985 à 2001. Il sut fédérer les nombreux élus du territoire, toutes sensibilités confondues et les entraîner dans des projets structurants et partagés qui en font, aujourd'hui, un territoire attractif et envié. Sa voix fût également écoutée au Conseil départemental du Morbihan dont il fut Vice-président de 1985 à 1998.
Pierre Pavec était Chevalier de la Légion d'Honneur et Officier du Mérite National.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce