Carnet

Vue 162 fois
16 février 2021
Jean-Louis REBOUL Ingénieur Paris (1963)

Décès - Décès Jean-Louis REBOUL (P 63)

Nous apprenons le décès de Jean-Louis REBOUL (P 63), survenu le 10 février 2021.

 

Souvenirs de Maurice ROSSIN (P 63, ENGREF 67, IG. Gref) :

Jean Louis Reboul était  un camarade de l’Agro et un Ami de longue date. C’était un agronome de qualité, chercheur, curieux et respectueux autant de la nature que de l’autre. Ecouter d’abord l’autre pour apprendre de lui, et prendre son temps pour dialoguer avec lui et comparer les savoirs. Le monde tropical a été son univers professionnel, de Tahiti à l’Afrique noire et à Madagascar. Il a aimé ce monde de chaleur climatique et humaine. 

Jean Louis c’était  surtout un Homme, discret et chaleureux,  il était l’élégance personnifiée, avec ce léger accent cévenol qui faisait que sa parole, douce et chantante, charmait tout le monde... sauf finalement l’insensible Camarde qui l’a finalement emporté. 

Son Papa, ingénieur de mines, avait été tué dans un accident de mine en Grèce. Il en parlait avec grande dévotion, c’était sa référence. 

Un très grand Monsieur est parti emporté par le cancer, qui avait déjà emporté sa première épouse en Tahiti. Il avait une dent contre ces essais nucléaires aux conséquences humaines si mal perçues. 

 Il était tombé amoureux de Madagascar, avait épousé une Grande Dame de la Grande Île et avait finalement pris sa retraite à Antsirabé, avant de revenir  se faire soigner en France il y a quelques 2 ans et de venir s’éteindre dans son village cévenol. 

Le 6 février encore nous échangions des propos sur la rue Claude Bernard dont il avait gardé un excellent souvenir. 

Toutes nos condoléances à sa douce épouse Nirina, à sa seconde fille Tiaina, étudiante à Montpellier, son soleil, sa lumière, à sa première grande fille et à toute sa famille, sachez que nous venons tous de perdre avec Jean Louis, un Homme d’immenses qualités.

 Que cette terre des Cévennes lui soit légère et qu’il  repose en paix. 

 

Souvenirs de Bertrand de REVIERS (P 63) :

Il venait de la prépa de Toulouse (Pierre de Fermat) , un cru intéressant,  cette année là de garçons souvent gascons et hauts en couleur.... Reboul en était le plus discret ; Je m'en souviens bien ! Il était proche à l'amphi, et n'est arrivé à M'car que bien après moi ... Je ne l'y ai pas rencontré. Il aimait le pays, puisqu'il y a  pris sa retraite à Antsirabé.

Souvenirs de Paul ANTONY (P 63) :

Voila une nouvelle bien triste ! Oui , je connaissais Jean-Louis REBOUL. Nous avions fait la prépa ensemble à Toulouse, et intégré l’Agro en 1963. Pendant la première année, nous logions à la Résidence de l’Agro à la Cité Universitaire, et nous partagions la même chambre (comme c’était l’usage, à l’époque : les 1eres années étaient 2 par piaule). Nous nous entendions très bien. Jean-Louis était d’un naturel calme, discret ; à l’occasion des vacances, nous ramenions quelques spécialités locales que nous partagions ; je me souviens qu’il adorait le Cantal !! Dites à sa famille qu’il était pour moi un des camarades de promo dont je garde un souvenir particulièrement positif.

Adiussiatz , comme nous disons entre occitans. Amitiés .



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une annonce